Origine de l'eau sur Terre: un enrichissement progressif des océans en deutérium

Publié par Adrien le 20/04/2020 à 09:00
Source: CNRS INSU
Source de toute vie sur Terre, l'apparition de l'eau sur notre planète reste inconnue. Pour les scientifiques, des réponses peuvent se trouver dans la composition chimique des océans. En particulier leur composition en isotopes stables de l'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) 1H et 2H - cet isotope (Le noyau d'un atome est constitué en première approche de protons et de neutrons. En physique nucléaire, deux atomes sont dits isotopes s'ils ont le même nombre de protons. Le nombre de protons dans le...) "lourd" est aussi appelé "deutérium (Le deutérium (symbole 2H ou D) est un isotope naturel de l'hydrogène. Il possède 1 proton et 1 neutron. Son nombre de masse est 2.)". Savoir si cette composition a pu varier depuis la formation de notre planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour...), il y a environ 4,55 milliards d'années, est une donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement, etc.) fondamentale (En musique, le mot fondamentale peut renvoyer à plusieurs sens.) pour comprendre l'origine de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) sur la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par...).

Dans ce but, une équipe de scientifiques franco-canadiens a analysé des traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la...) d'eau à l'état liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) préservées dans des microcavités, dites inclusions fluides, d'un minéral - la halite - qui se forme lors de l'évaporation (L'évaporation est un passage progressif de l'état liquide à l'état gazeux. Elle est différente de l'ébullition qui est une transition rapide. C'est un changement d'état appelé vaporisation.) de l'eau de mer (L'eau de mer est l'eau salée des mers et des océans de la Terre.). Leurs travaux aboutissent à l'hypothèse d'un océan (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé en 2004 et produit en 2009.) terrestre primitif caractérisé par une composition isotopique en isotopes stables de l'hydrogène différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de...) de celle que nous connaissons aujourd'hui. Son enrichissement en deutérium au cours du dernier milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf...) d'années résulterait de la serpentinisation des roches ultramafiques, abondantes durant la période étudiée.

En savoir plus:
C. Lécuyer, F. Fourel, N. Blamey, U. Brand, P. Fralick.
δ2H of water from fluid inclusions in Proterozoic halite: Evidence for a deuterium-depleted hydrosphere ?
Chemical Geology (2020)
https://doi.org/10.1016/j.chemgeo.2020.119583
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.596 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique