Un nouveau planning pour le LHC et son successeur
Publié par Adrien le 14/12/2019 à 08:00
Source: CERN
Le LHC redémarrera en mai 2021 et sa troisième période d'exploitation sera allongée d'une année.

La Direction du CERN a présenté un nouveau calendrier des futures exploitations des accélérateurs au Conseil du CERN, qui s'est réuni le 12 décembre. Le programme prévoit un redémarrage du LHC en mai 2021, soit deux mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) après la date initialement prévue. La troisième période d'exploitation sera allongée d'un an jusqu'à fin 2024. Les équipements du LHC à haute luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.), le successeur du LHC, et de ses expériences seront entièrement installés au cours du troisième long arrêt technique entre 2025 et la mi-2027. Le LHC à haute luminosité devrait entrer en service fin 2027.


Le LHC redémarrera en 2021 après les améliorations majeures du deuxième long arrêt technique (Image: CERN)

Depuis une année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), le complexe d'accélérateurs du CERN et les expériences font l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et...) d'améliorations majeures pour préparer la prochaine exploitation du LHC et celle du LHC à haute luminosité. Des travaux de grande envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou...) se déroulent sur toutes les machines et infrastructures: la chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) d'accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique, plus précisément en cinématique, l'accélération est...) des particules est entièrement rénovée dans le cadre du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) d'amélioration des injecteurs du LHC (LIU), de nouveaux équipements font leur entrée dans le LHC où des travaux d'amélioration sont également en cours, les expériences remplacent de nombreux composants, voire des sous-détecteurs entiers, pour se préparer à la haute luminosité (voir les articles sur les travaux d'ALICE, d'ATLAS, de CMS et de LHCb).

Le LHC à haute luminosité générera bien plus de collisions que son prédécesseur, accumulant dix fois plus de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) que le LHC au cours de son exploitation. Cette machine novatrice pourra ainsi déceler des phénomènes excessivement rares et améliorer la précision des mesures sur l'infiniment petit. Pour exploiter au mieux cette quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre...) accrue de données, les expériences ont lancé d'ambitieux programmes d'amélioration de leurs détecteurs. Le laps de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) supplémentaire leur permettra d'être prêtes pour la troisième période d'exploitation, puis pour le LHC à haute luminosité.
Page générée en 0.965 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique