La marée noire du Grande America vue de l'espace
Publié par Adrien le 25/03/2019 à 08:00
Source: ESA
Cette image prise le 19 mars à 18h11 CET par le satellite Sentinelle 1 du programme Copernicus montre la marée noire occasionnée par le navire Grande America. Le porte-container italien, qui transportait 2200 tonnes de fuel lourd, a pris feu et a sombré dans l'Atlantique à environ 300 km des côtes le 12 mars.


Sentinelle 1 a acquis cette image radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie....) de la marée (La marée est le mouvement montant (flux ou flot) puis descendant (reflux ou jusant) des eaux des mers et des océans causé par l'effet conjugué des forces de gravitation de la Lune et du...) noire, la grande zone sombre au centre de l'image, qui s'étire sur environ 50 km. Les plus petits points blancs représentent des navires, probablement ceux qui participent aux opérations de nettoyage.

Du fuel s'écoule toujours du navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements...) qui gît maintenant à une profondeur d'environ 4500 m. Les autorités françaises tentent de réduire l'impact de la pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut entendre...) le long de la côte.

Sentinelle 1 est une constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes imaginaires, traçant ainsi une figure sur la voûte...) de deux satellites conçus pour le programme de surveillance environnementale Copernicus de la Commission Européenne. Les deux satellites identiques sont équipés d'un radar sophistiqué qui peut "voir" dans l'obscurité et au travers des nuages.

Les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) radar sont particulièrement utiles pour la surveillance de la progression des déversements d'hydrocarbures parce que la présence d'huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à l'état liquide à température ambiante et qui ne se mélangent pas à l'eau,...) à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement...) de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) atténue le mouvement des vagues. Étant donné que le radar mesure essentiellement la texture de la surface, les déversements d'hydrocarbures sont bien visibles ; ils apparaissent comme des tâches noires sur un fond gris.
Page générée en 0.778 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique