Localiser les prédateurs pour protéger les écosystèmes de l'Océan Austral

Publié par Isabelle le 01/04/2020 à 14:00
Source: CNRS INSU
Dans un monde en mutation rapide, les zones qui méritent d'être protégées contre les menaces actuelles et futures doivent être identifiées. Cela est difficile à faire objectivement dans le vaste domaine des océans, et particulièrement dans le plus éloigné d'entre eux: l'Océan Austral (L'océan Austral ou océan Antarctique ou océan glacial Antarctique est l'étendue d'eau qui entoure l'Antarctique. C'est en surface le quatrième océan, et le dernier défini, puisque c'est une décision de...). Un article publié cette semaine dans la revue Nature (accompagné d'un Data Paper dans la revue Scientific Data) décrit une nouvelle solution à ce problème, grâce à l'utilisation de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de suivi des oiseaux et des mammifères marins.


© Ryan Reisinger

La solution repose sur un principe simple: les animaux se rendent dans des endroits où ils trouvent de la nourriture. Ainsi, en identifiant (En informatique, on appelle identifiants (également appelé parfois en anglais login) les informations permettant à une personne de s'identifier auprès d'un système.) les zones de l'Océan (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé en 2004 et...) Austral (Le mot austral (du latin australis) est un adjectif qualifiant ce qui se situe dans l'hémisphère sud.) où les prédateurs se rendent le plus souvent, on peut également savoir où se trouvent leurs proies. Les baleines à bosse vont dans des endroits où elles peuvent accéder au krill, tandis que les éléphants de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) et les albatros vont dans des endroits où ils peuvent trouver des poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à l'ouest et le...), des calmars ou d'autres proies. Si tous ces prédateurs et leurs diverses proies se trouvent au même endroit, alors cette zone présente à la fois une grande biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des populations et celle...) et une grande abondance d'espèces, ce qui indique qu'elle revêt une grande importance écologique.

Ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le...) a été mené par le Comité Scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) pour les Recherches Antarctiques (SCAR), avec le soutien du Centre de synthèse et d'analyse sur la biodiversité, France, et du WWF-RU. Le SCAR a fait appel à son vaste réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) de chercheurs antarctiques pour rassembler les données existantes sur le suivi des prédateurs de l'Océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est...) Austral. Après une curation minutieuse, le résultat a été une énorme base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans un dispositif informatique. Les technologies...) de suivi de plus de 4000 individus de 17 espèces, recueillies par plus de 70 scientifiques dans le cadre de 12 programmes nationaux en Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud, il est...). Cette base de données est maintenant disponible pour le téléchargement (En informatique, le téléchargement (en anglais download) est l’opération de transmission d’informations — programmes, données, images, sons, vidéos — d’un ordinateur à un autre via un canal de transmission,...) public.

Même cette impressionnante base de données ne représente pas directement toute l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) des prédateurs de l'Océan Austral, car il est impossible de suivre toutes les espèces à partir de toutes leurs colonies de reproduction. Une simple cartographie (La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes géographiques. Le principe majeur de la cartographie est la représentation de données sur un...) fournirait donc une représentation biaisée de la distribution des animaux. Pour surmonter ce problème, des modèles statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi...) sophistiqués ont été développés pour estimer les mouvements en mer de toutes les colonies connues de chaque espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un...) de prédateur (Un prédateur est un organisme vivant qui met à mort des proies pour s'en nourrir ou pour alimenter sa progéniture. La prédation est très courante dans la nature où...) dans l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude...) de l'océan. Ces estimations ont été combinées pour les 17 espèces afin de fournir une carte intégrée des zones utilisées par de nombreux prédateurs ayant des besoins en proies variés.

Ces zones d'importance écologique sont dispersées autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis,...) du plateau continental de l'Antarctique et deux, plus massives, dans deux régions océaniques, l'une faisant saillie de la péninsule Antarctique et se projetant sur l'arc de Scott, et l'autre entourant les îles subantarctiques dans le secteur indien de l'Océan Austral. Les Aires (Aires (en espagnol, les airs) est une compagnie aérienne intérieure de Colombie.) Marines Protégées (AMP) – un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des...) important dans la boîte à outils de la gestion de la conservation – existantes et proposées se trouvent pour la plupart dans des aires écologiques importantes identifiées par RAATD, ce qui laisse supposer qu'elles sont actuellement aux bons endroits. Pourtant, lorsque l'on utilise les projections des modèles climatiques du GIEC pour tenir compte de la façon dont les zones d'habitat important sont susceptibles de se déplacer d'ici 2100, les mêmes AMP peuvent ne pas rester alignées avec l'habitat important. Des AMP dynamiques, mises à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...) au fil du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) en réponse aux changements en cours, sont donc nécessaires pour assurer la protection continue des écosystèmes de l'Océan Austral et de leurs ressources face à la demande croissante des générations actuelles et futures.


© Ryan Reisinger

Références:
Deux articles sont associés pour cette étude, un data paper (Ropert-Coudert et al.) et un article de synthèse (Hindell et al.). Dans les deux articles, les 3 premiers auteurs (*) sont des co-premiers signataires (3 premiers auteurs) et les 3 derniers sont des co-derniers signataires. Les co-auteurs français sont soulignés.

Hindell M*, Reisinger R*, Ropert-Coudert Y*, Huckstadt L, Trathan P, Bornemann H, Charrassin JB, Shown S, Costa DP, Danis B, Lea MA, Thompson D, Torres L, Van de Putte A, Alderman R, Andrews-Goff V, Arthur B, Ballard G, Bengtson J, Bester M, Blix AS, Boehme L, Bost CA, Boveng P, Cleeland J, Constantine R, Corney S, Crawford R, Dalla Rosa (Rosa peut désigner :) L, PJN de Bruyn, Delord K, Descamps S, Double MC, Emmerson L, Fedak M, Friedlaender A, Gales N, Goebel M, Goetz K, Guinet C, Goldsworthy S, Harcourt R, Hinke J, Jerosch K, Kato A, Kerry K, Kirkwood R, Kooyman G, Kovacs K, Lawton K, Lowther A, Lydersen C, Lyver P, Makhado A, Márquez M, McDonald B, McMahon C, Muelbert M, Nachtsheim D, Nicholls K, Nordøy E, Olmastroni S, Phillips R, Pistorius P, Plötz J, Pütz K, Ratcliffe N, Ryan P, Santos M, Southwell C, Staniland I, Takahashi A, Tarroux A, Trivelpiece W, Wakefield E, Weimerskirch H, Wienecke B, Xavier J, Wotherspoon S, Jonsen I, Raymond B. Tracking of marine predators to protect Southern (Southern est le nouveau nom de la concession ferroviaire, initialement exploitée par Connex South Central, desservant les lignes du sud de Londres, du Surrey et du Sussex à partir des gares...) Ocean ecosystems. Nature.

Ropert-Coudert Y*, Van de Putte A*, Reisinger R*, Bornemann H, Charrassin JB, Costa DP, Danis B, Huckstadt L, Jonsen I, Lea MA, Thompson D, Torres L, Trathan P, Wotherspoon S, Ainley D, Alderman R, Andrews-Goff V, Arthur B, Ballard G, Bengtson J, Bester M, Blix AS, Boehme L, Bost CA, Boveng P, Cleeland J, Constantine R, Crawford R, Dalla Rosa L, PJN de Bruyn, Delord K, Descamps S, Double MC, Emmerson L, Fedak M, Friedlaender A, Gales N, Goebel M, Goetz K, Guinet C, Goldsworthy S, Harcourt R, Hinke J, Jerosch K, Kato A, Kerry K, Kirkwood R, Kooyman G, Kovacs K, Lawton K, Lowther A, Lydersen C, Lyver P, Makhado A, Márquez M, McDonald B, McMahon C, Muelbert M, Nachtsheim D, Nicholls K, Nordøy E, Olmastroni S, Phillips R, Pistorius P, Plötz J, Pütz K, Ratcliffe N, Ryan P, Santos M, Southwell C, Staniland I, Takahashi A, Tarroux A, Trivelpiece W, Wakefield E, Weimerskirch H, Wienecke B, Xavier J, Raymond B, Hindell MA. The retrospective analysis of Antarctic tracking data project. Nature Scientific Data.

Contacts:
- Yan ROPERT COUDERT - Centre d'études biologiques de Chizé (CEBC - CNRS/Univ La Rochelle) - yan.ropert-coudert at cebc.cnrs (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).).fr
- Jean-Benoît CHARRASSIN - Laboratoire d'océanographie (L’océanographie (de « océan » et du grec γρ?φειν / gráphein, écrire) est l'étude des océans et des mers de la Terre. Les océanographes étudient un...) et du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de...) : expérimentations et approches numériques (LOCEAN - MNHN/CNRS/IRD/Sorbonne U) - jbclod at locean-ipsl.upmc.fr
- Bruno Michaud - Communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...), ainsi que...) -Centre d'études biologiques de Chizé (CEBC - CNRS/Univ. La Rochelle) - bruno.michaud at cebc.cnrs.fr
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.087 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique