L'insécurité à l'école et la pauvreté sont associées à l'obésité juvénile

Publié par Adrien le 04/05/2015 à 00:00
Source: Université de Montréal

Image: Thinkstock
Une corrélation entre l'insécurité à l'école et l'obésité juvénile a été établie par des chercheuses de l'Université de Montréal et du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, qui lui est affilié. "Chez les enfants, la prévalence et la persistance ( Persistance (statistiques) Persistance (informatique) en peinture : La Persistance de la mémoire (1931) en médecine : la persistance du canal artériel la Persistance...) de l'obésité (L'obésité est l'état d'une personne, ou d'un animal, souffrant d'une hypertrophie de la masse adipeuse, qui se traduit par un excès de poids, réparti de façon généralisée dans les...) sont dues à un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout »,...) complexe de facteurs. Nos recherches révèlent une interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.) complexe entre le sentiment d'insécurité, la pauvreté et l'obésité, explique la professeure Tracie Barnett, auteure principale de l'étude. Étonnamment, la victimisation à l'école est associée à l'obésité juvénile et au temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le...) devant un écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées...) d'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits...) ou de télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un poste récepteur...), mais le temps d'écran seul n'est pas corrélé avec l'obésité. Cela suggère que le sentiment d'insécurité et la victimisation jouent un rôle clé dans la persistance de l'obésité."

Les scientifiques en sont venus à cette conclusion en analysant les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) recueillies auprès de 1 234 jeunes Québécois faisant leur entrée à l'école secondaire. On a demandé aux élèves quel était leur sentiment de sécurité à l'école et s'ils avaient été victimes d'intimidation verbale, sociale ou physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens...). Ces renseignements ont été complétés par un profilage familial et une évaluation des habitudes de vie (La vie est le nom donné :) des élèves. De plus, on a demandé aux enseignants d'évaluer l'ambiance à l'école - si les élèves craignaient de fréquenter certains endroits, par exemple. "Les jeunes vivant dans une pauvreté chronique ont une plus grande probabilité (La probabilité (du latin probabilitas) est une évaluation du caractère probable d'un évènement. En mathématiques, l'étude des probabilités est un sujet...) d'être obèses que les autres; pourtant ils tendent à être plus actifs physiquement, peut-être parce qu'ils se déplacent moins en voiture, explique Caroline Fitzpatrick, coauteure de l'étude. D'autres facteurs, comme le sentiment d'insécurité et la victimisation à l'école, expliquent mieux la tendance à l'obésité ou à l'embonpoint des jeunes vivant dans la pauvreté." L'équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) a également découvert que les garçons sont plus à risque de ressentir de l'insécurité et d'être victimisés à l'école que les filles.

La relation de cause à effet entre l'obésité et l'intimidation n'est pas claire toutefois; les chercheuses ne peuvent écarter la possibilité que les jeunes qui sont obèses subissent davantage d'intimidation que les autres, ce qui contribuerait à perpétuer le problème. En outre, la victimisation à l'école peut être un problème particulier chez les jeunes vivant dans la pauvreté. "Pour les jeunes qui vivent dans une pauvreté chronique, la victimisation est la source de leur sentiment d'insécurité. Par contre, chez les jeunes qui ont connu la pauvreté plutôt durant la petite enfance, le sentiment d'insécurité n'est pas corrélé à l'intimidation. Pour ces jeunes, le sentiment d'insécurité pourrait s'expliquer par une perception de vulnérabilité (En gestion des risques, la vulnérabilité d'une organisation ou d'une zone géographique est le point faible de cette organisation pouvant être...) issue de la pauvreté ou des effets du stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme...) à long terme sur la santé mentale (La santé mentale est un terme relativement récent et polysémique. Habituellement elle est vue comme l'« aptitude du psychisme à fonctionner de façon harmonieuse,...) et physique, un phénomène connu sous le nom de charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...) allostatique, explique Carolyn Côté-Lussier, première auteure de l'étude. Nos résultats suggèrent également une transmission familiale du poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale...) corporel, ce qui met en évidence le rôle inhibiteur de la pauvreté familiale dans la capacité du jeune à adopter des comportements favorisant l'atteinte d'un poids santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.)."

Avoir un sentiment d'insécurité à l'école et être la victime d'intimidation ne sont pas la même chose. "L'un des objectifs de notre étude était de relever les facteurs, à l'échelle d'une population, susceptibles de hausser le sentiment de sécurité des jeunes, déclare la chercheuse postdoctorale. Il peut être difficile de réduire l'incidence des cas d'intimidation, mais certaines de nos études suggèrent que le verdissement et la réduction du désordre dans le quartier contribuent à améliorer la perception de sécurité des jeunes dans leur école, indépendamment de l'intimidation."

La professeure Barnett estime que ces résultats soulignent la nécessité de tenir compte de facteurs environnementaux multiples dans la lutte contre l'obésité juvénile. Elle précise : "Hausser le sentiment de sécurité des jeunes à l'école est une intervention parmi plusieurs autres qui pourrait atténuer la relation entre la pauvreté et l'obésité. Pour ce faire, on pourrait, outre les mesures ciblant directement la violence à l'école, améliorer l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec...) du quartier, favoriser les relations entre les jeunes et leurs enseignants et promouvoir un climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la météorologie qui...) de respect et d'appréciation dans l'ensemble de l'école."
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.772 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique