Impacts climatiques d'El Niño en Amérique du Sud

Publié par Isabelle le 27/04/2020 à 13:00
Source: CNRS INSU
El Niño est le mode climatique dominant dans les tropiques. Il a des répercussions sur la circulation atmosphérique globale et la circulation océanique tropicale. Un groupe d'experts internationaux comprenant un chercheur du Laboratoire d'études en géophysique et océanographie (L’océanographie (de « océan » et du grec γρ?φειν / gráphein, écrire) est l'étude des océans et des mers de la Terre. Les océanographes étudient un très grand nombre de sujets, incluant la...) spatiales (LEGOS/OMP, UPS / CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) / CNES / IRD) propose une synthèse de l'état des connaissances sur l'impact climatique de ce phénomène en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de...) du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), dans laquelle il met en évidence la multiplicité des mécanismes en jeu. Il estime aussi, à partir de l'analyse des simulations du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) d'intercomparaison des modèles couplés (CMIP5), les changements que pourrait connaître l'impact des événements extrêmes El Niño (El Niño (littéralement « courant de l’Enfant Jésus », car il apparaît peu après noël), désigne à...) sur les précipitations en Amérique du Sud.


Anomalies de température de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) dans le Pacifique équatorial et anomalies de précipitation (En météorologie, le terme précipitation désigne des cristaux de glace ou des gouttelettes d'eau qui, ayant été soumis à des processus de...) au pic de l'événement extrême El Niño 2015/2016 (moyenne de décembre/janvier/février). Seules les anomalies de température de surface de la mer supérieures à 1°C sont représentées. La ligne rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) épaisse représente la limite des eaux de surface chaudes, c'est-à-dire avec une température supérieure à 28°C.

Les exportations de produits agricoles et halieutiques de l'Amérique du Sud, avec ses 420 millions d'habitants, représentent environ un quart du volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) des exportations mondiales. Les impacts climatiques sur ce continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme désigne une vaste...) ont donc des répercussions sociétales et économiques non seulement à l'échelle régionale mais aussi à l'échelle globale, ce qui rend capital le besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins secondaires et...) de disposer de prévisions saisonnières fiables.

L'une des sources bien connues de prévisibilité saisonnière sur ce continent est associée au phénomène climatique El Niño, qui correspond à un réchauffement anormal des eaux de surface du Pacifique tropicale. Sous sa forme la plus emblématique et extrême, connue sous le nom d'El Niño du Pacifique Est, El Niño réchauffe les eaux froides de surface le long de la côte ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) de l'Amérique du Sud, généralement sujette à la résurgence d'eaux profondes et donc froides qu'il neutralise, modifiant ainsi radicalement les circulations océanique et atmosphérique locales. Sous son autre forme, il augmente la température des eaux de surface de l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence renouvelée par des courants marins....) dans le centre et l'ouest du Pacifique équatorial, là où les eaux sont déjà chaudes (températures supérieures à 28°C), induisant des effets à distance par le biais de "téléconnexions atmosphériques". Ces dernières correspondent aux chemins de perturbation de la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) dite libre (c'est-à-dire au-dessus d'une altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et...) de ~1 000m) permettant à El Niño de propager ses effets sur des distances de plus de dizaines de milliers de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le...) et en dehors de la région intertropicale.

Ces mécanismes, aussi divers que complexes et qui interagissent entre eux, dépendent de la nature des événements El Niño eux-mêmes, selon qu'ils se développent dans le Pacifique central ou dans le Pacifique Est, mais aussi du changement climatique global qui modifie les seuils d'anomalies de température de surface de l'océan à partir desquels les zones chaudes des tropiques influencent la circulation atmosphérique globale.

Une synthèse des connaissances actuelles de l'impact d'El Niño en Amérique du Sud vient d'être réalisée par un groupe d'experts internationaux comprenant des chercheurs du LEGOS. Elle vise notamment à clarifier les mécanismes de téléconnexion associés aux deux formes d'événements El Niño et à leur impact sur les précipitations et la température de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des...) dans les sous-régions du continent. Les chercheurs proposent ainsi un panorama complet à l'échelle du continent, en intégrant le concept de diversité d'El Niño. Ce concept, apparu il y a seulement une dizaine d'années et qui fait référence aux deux formes d'El Niño et à leur alternance, permet de s'affranchir des difficultés rencontrées dans les études passées pour interpréter les tendances climatiques à long terme dans certaines régions.

Pour exemple, l'augmentation de la fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on emploie le mot fréquence sans...) des événements de type Pacifique central au cours des dernières décennies peut expliquer les conditions moyennes plus sèches le long des côtes du Pérou: non seulement les eaux froides côtières durant ce type d'événement sont maintenues, mais les effets à distance du réchauffement du Pacifique central sur la circulation atmosphérique locale font persister des conditions moyennes de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) sec le long de la côte. Par ailleurs, les événements extrêmes du Pacifique Est, généralement associés à des conditions plus humides sur la façade ouest de l'Amérique du Sud, ne semblent plus pouvoir compenser le déficit hydrique le long du Chili central ; ce dernier est induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en électricité (générateur) ou en force (moteur).) par l'amplification (On parle d'amplificateur de force pour tout une palette de systèmes qui amplifient les efforts : mécanique, hydraulique, pneumatique, électrique.) du mode annulaire austral (Le mot austral (du latin australis) est un adjectif qualifiant ce qui se situe dans l'hémisphère sud.) observé ces dernières décennies et a conduit à la sécheresse extrême et prolongée de ces 10 dernières années dans cette région.

Ayant également analysé les projections des modèles climatiques (bases de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) CMIP5), les chercheurs estiment que les téléconnexions associées aux événements extrêmes du Pacifique Est devraient s'intensifier à l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique, philosophie, littérature, et bien d'autres domaines :) de 2050, conduisant en particulier à des conditions encore plus sèches en Amazonie (L'Amazonie est une région d'Amérique du Sud. C'est une vaste plaine traversée par l'Amazone et par ses affluents, et couverte sur une grande...) ou plus humide dans le Sud du Brésil durant ce type d'événement.

Référence publication:
Wenju Cai, Michael J. McPhaden, Alice M. Grimm, Regina R. Rodrigues (Rodrigues est la plus petite des trois îles de l’archipel des Mascareignes.), Andréa S. Taschetto, René D. Garreaud, Boris Dewitte, Germán Poveda, Yoo-Geun Ham, Agus Santoso, Benjamin Ng, Weston Anderson, Guojian Wang, Tao Geng, Hyun-Su Jo, José A. Marengo, Lincoln M. Alves, Marisol Osman, Shujun Li, Lixin Wu, Christina Karamperidou, Ken Takahashi & Carolina Vera, 2020: Climate impacts of the El Niño-Southern Oscillation (Une oscillation est un mouvement ou une fluctuation périodique. Les oscillations sont soit à amplitude constante soit amorties. Elles répondent aux mêmes équations quel que soit le domaine.) on South America. Nature Reviews Earth & Environment, volume 1, pages215-231(2020)
https://www.nature.com/articles/s43017-020-0040-3

Contact:
Boris Dewitte - LEGOS/OMP - Boris.Dewitte at ird.f
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 2.766 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique