Fille, garçon, intermédiaires... au moins neuf groupes cerveau-genre
Publié par Adrien le 18/02/2020 à 08:00
Source: Université McGill
Une nouvelle étude d'apprentissage automatique suggère la présence d'au moins neuf " expressions " de genre

La terminologie conçue pour expliquer et étudier le cerveau humain pourrait être mal coordonnée à la véritable représentation dans la nature des concepts en question. Par exemple, dans nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de sociétés humaines, la case " garçon " ou " fille " est cochée sur tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) certificat de naissance. Or, la réalité peut être plus nuancée. En fait, l'hypothèse des différences dichotomiques entre deux seules catégories de sexe/genre peut être en contradiction (Une contradiction existe lorsque deux affirmations, idées, ou actions s'excluent mutuellement.) avec nos efforts qui tentent, selon la métaphore de Platon, de diviser la nature à ses articulations. C'est le cas d'un nouvel article, publié récemment dans Cerebral Cortex: ses auteurs soutiennent qu'il existe au moins neuf variations cerveau-genre.


De nombreuses approches statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que...) classiques présupposent les groupes qu'ils s'attendent à voir dans les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.), tels que participants âgés et jeunes, ou sujets introvertis et extravertis. Tout ce qui suit après dépend essentiellement de la décision initiale d'assigner les individus à des groupes restreints. Dans cette nouvelle étude, les chercheurs n'ont pas présumé de ce que devraient être les groupes cerveau-genre, au-delà des hommes, des femmes et des individus intermédiaires. Ils ont plutôt dérivé les groupes cerveau-genre directement à partir d'éléments d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit par impression...) cérébrale et d'évaluation psychologique, sans a priori et d'une façon axée sur les données.

" Notre objectif était de démontrer que les méthodes d'imagerie cérébrale en usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) peuvent contredire une conception binaire stricte de la façon dont le sexe/genre se manifeste dans le cerveau ", explique le Dr Danilo Bzdok, professeur agrégé au Département de génie biomédical (Le génie biomédical est une branche de l’ingénierie visant au contrôle des systèmes biologiques ou au développement d’appareils servant au diagnostic et au traitement des patients. Ce domaine interdisciplinaire de...) à la Faculté de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps...) de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) McGill et un auteur principal de l'article. " Ces conclusions ont des conséquences importantes pour le mouvement vers l'amélioration de l'équité, de la diversité et de l'inclusion au Canada et dans d'autres pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...). En faisant mieux connaître la perspective biologique, nous pouvons contribuer à l'édification d'une société au sein de laquelle se sentiront incluses plutôt que discriminées les personnes qui s'identifient autrement que par les étiquettes masculines et féminines. "

Rassembler les données

Aux fins de leur étude, les chercheurs ont acquis un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) unique de données sur des individus présentant une grande diversité en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide,...) de sexe/genre, ainsi que sur des individus ayant subi un changement de sexe (Le mot sexe désigne souvent l'appareil reproducteur, ou l’acte sexuel et la sexualité dans un sens plus global, mais se réfère aussi aux différences physiques distinguant les hommes et...) d'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...) à femme et de femme à homme. Les chercheurs ont donc pu étudier le comportement de genre sans qu'il soit limité à un groupe d'hommes et de femmes, comme cela se fait couramment. Les empreintes de connectivité cérébrale mesurées de ces quatre groupes ont ensuite été associées à un profil complet de traits comportementaux stéréotypés selon le genre, en étroite collaboration avec les professeurs Ute Habel et Benjamin Clemens au Département de psychiatrie (La psychiatrie est une spécialité médicale traitant de la maladie mentale ou des maladies mentales. L'étymologie du mot psychiatrie provient du grec psyche (ψυχὴ), qui signifie âme ou...), de psychothérapie et de psychosomatique de la RWTH Aachen University.

Les chercheurs ont utilisé des algorithmes d'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de valeurs culturelles, par l'observation, l'imitation, l'essai, la...) automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements...) susceptibles de prouver que le sexe/genre n'est peut-être pas une entité dichotomique dans le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue le...) humain. Dans le cadre d'une approche impartiale d'apprentissage par formes, ils ont montré qu'au moins neuf dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son...) de la variation genre-cerveau peuvent être fermement identifiées. En d'autres termes, les individus peuvent être assignés à neuf " expressions ", ou axes de systèmes de coordonnées, représentant dans quelle mesure ils se situent le long d'une distribution particulière de la variation genre-cerveau.

" À mon laboratoire, nous travaillons à l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.) entre la neuroscience (Les neurosciences correspondent à l'ensemble de toutes les disciplines biologiques et médicales qui étudient tous les aspects, tant normaux...) des systèmes et l'adaptation des algorithmes d'apprentissage automatique afin de répondre à des questions dans de grands ensembles de données en neurosciences ", dit le Dr Bzdok, récemment arrivé à Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de la culture, de la finance et des affaires...) pour se joindre à la communauté de McGill. " Montréal a l'avantage de compter des institutions en neurosciences de classe mondiale, comme le Neuro, et des institutions en intelligence artificielle (L'intelligence artificielle ou informatique cognitive est la « recherche de moyens susceptibles de doter les systèmes informatiques de capacités...) de premier ordre, comme Mila - Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) québécois d'intelligence artificielle. Ces deux domaines de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique,...) recèlent un riche patrimoine et, maintenant, une dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) pour constituer une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de...) critique afin de favoriser le progrès. Cela fait de Montréal un vivier prometteur qui pourrait contribuer grandement à l'établissement de liens entre les neurosciences et l'IA. "

Faire avancer la recherche

Le Dr Bzdok se montre optimiste quant aux récents consortiums cliniques: ils permettront une mise en commun d'ensembles de données encore plus riches et multimodales afin de reconnaître encore plus de facettes des variations sexe/genre existant dans l'ensemble de la population. Du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de l'analyse des données (L’analyse des données est un sous domaine des statistiques qui se préoccupe de la description de données conjointes. On cherche par ces méthodes à donner les liens pouvant exister...), plus les données seront nombreuses, plus il est probable que nous découvrions un plus grand nombre de dimensions sexe/genre, ajoute le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et...).

" Je suis actuellement en contact avec des chercheurs de McGill pour essayer de faire passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) ces projets et d'autres à un autre stade ", confie le Dr Bzdok. " Ces questions de cartographie (La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes géographiques. Le principe majeur de la cartographie est la représentation de données sur un support réduit...) des variations comportementales pertinentes pour la société par rapport aux variations cérébrales peuvent désormais être abordées depuis des perspectives transversales, dont la génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.), la génomique (La génomique est une discipline de la biologie moderne. Elle étudie le fonctionnement d'un organisme, d'un organe, d'un cancer, etc. à l'échelle du génome, et non plus limitée à celle d'un seul gène. ...), les réponses interventionnelles comme dans le cas de lésions cérébrales temporaires, les marqueurs immunologiques et bien d'autres. L'Université McGill constitue un terrain fertile pour travailler sur des questions aussi ambitieuses. "

" Predictive Pattern Classification Can Distinguish Gender Identity Subtypes from Behavior and Brain Imaging ", par B. Clemens, U. Habel, D. Bzdok, et al, a été publié dans Cerebral Cortex le 29 janvier 2020. DOI: 10.1093/cercor/bhz272
Page générée en 5.581 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique