Les chiffres sur la réduction des émissions journalières de CO2 pendant la Covid-19

Publié par Isabelle le 01/07/2020 à 13:00
Source: CEA
Alors que la Covid-19 a d'ores et déjà causé un ralentissement sans précédent des activités humaines, la collaboration internationale Carbon Monitor, co-coordonnée par le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ), apporte les premières estimations des émissions journalières de CO2 fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement « qui est fouillé ») est le reste...) pour différents pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision...) et secteurs. Ces émissions sont calculées avec de nouveaux jeux de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) d'activités sur le trafic automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de...), la production d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité...), le trafic aérien et la production industrielle entre le 1er janvier 2019 jusqu'à aujourd'hui.



Les émissions de CO2 liées à l'utilisation des énergies fossiles et à la production de ciment (Le ciment (du latin caementum, signifiant moellon, pierre de construction) est une matière pulvérulente, formant avec l’eau ou avec une...) sont la première cause du changement climatique. Pour ne pas dépasser un réchauffement de 2°C, elles devront être fortement réduites au cours du siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait...). Elles sont habituellement estimées par les États sur la base d'inventaires de données énergétiques et ne sont publiées que deux ans après l'émission.

Le choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) de la Covid-19 sur les activités humaines et le recul économique attendu ont des conséquences sans précédent sur la dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) des émissions de CO2 fossile. Or, il n'existait pas d'estimation des émissions en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) quasi-réel qui permette de suivre cette évolution.

Plusieurs chercheurs du LSCE ont relevé ce défi avec l'initiative Carbon Monitor (Le cuirassé Monitor de 1862 est un bateau de l'US Navy qui doit sa célébrité au fait qu'il est le premier à avoir participé à un combat de navires cuirassés, signant par là la fin de l'époque de la marine à voiles.), en collaboration avec l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Tsinghua à Pékin (Pékin (ou Beijing) (?? ; pinyin : B?ij?ng   Écouter la prononciation en mandarin , « la capitale du nord ») est la capitale et l'un des centres culturels de la...) (Chine) et l'Université de Californie (L'université de Californie est une université américaine, fondée en 1868, dont le siège se trouve à Berkeley (Californie), comprenant dix campus situés dans...) à Irvine (États-Unis). Ils ont mis en place une collecte et un traitement automatisé de nouveaux jeux de données d'activités émettrices de CO2 fossile - souvent disponibles en temps réel - sur le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par...) routier, la mobilité des personnes, le transport aérien (Le transport aérien est le secteur économique qui regroupe toutes les activités de transport en avion ou en hélicoptère.), la consommation journalière de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz...) et d'électricité, ainsi que des données mensuelles de production industrielle.

Le site www.carbonmonitor.org en ligne depuis le 17 juin 2020 publie ces données avec des outils de visualisation interactifs, à l'adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait pas...) de la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) et du grand public. Les émissions sont consultables pour cinq grands secteurs économiques et seront régulièrement mises à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...). La baisse des émissions liée à la Covid-19 atteint 7,2 % entre le 1er janvier et le 30 avril 2020 et 7,8% en prenant en compte la réduction du trafic aérien international - le transport routier apportant la plus forte contribution à cette diminution. Il semble que les émissions en Chine ont rapidement augmenté dès la fin du confinement et ont même retrouvé des niveaux supérieurs à ceux de 2019.

Ces nouvelles estimations dynamiques montrent aussi l'effet des anomalies climatiques sur les émissions et l'impact des vacances (Les vacances (au pluriel, du latin vacare, « être sans ») sont une période de temps (de quelques jours, semaines, voire mois) pendant laquelle une personne cesse son activité habituelle...) et des week-ends dans chaque pays. Elles pourront être utilisées pour comprendre les changements de polluants "co-émis" avec le CO2 dans la combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme voire une explosion.) des énergies fossiles, comme les oxydes d'azote (L'azote est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole N et de numéro atomique 7. Dans le langage courant, l'azote désigne le gaz diatomique diazote N2, constituant majoritaire de...) et le monoxyde de carbone (Le monoxyde de carbone est un des oxydes du carbone. Sa formule brute s'écrit CO et sa formule semi-développée C=O ou –C≡O+, la...).

Références:
Le site Carbon Monitor
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.078 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique