Chez les mammifères sauvages aussi, les femelles vivent plus longtemps

Publié par Adrien le 24/03/2020 à 09:00
Source: CNRS
Dans toutes les populations humaines, les femmes vivent en moyenne plus longtemps que les hommes. Neuf supercentenaires (personnes dépassant l'âge de 110 ans) sur dix sont d'ailleurs des femmes. Qu'en est-il chez les autres mammifères, dans la nature ? Une équipe menée par Jean-François Lemaître, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant...) CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) au Laboratoire biométrie et biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des...) évolutive (CNRS/Université Claude Bernard (Claude Bernard, né le 12 juillet 1813 à Saint-Julien (Rhône) et mort le 10 février 1878 à Paris, est un médecin et...) Lyon 1/Vetagro Sup) a compilé des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) démographiques de 134 populations de 101 espèces de mammifères, des chauve-souris aux lions en passant par les orques ou les gorilles, ce qui fait de leur étude la plus vaste et la plus précise à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...).


Éléphants de mer Mirounga angustirostris dans la colonie d'Año Nuevo (Californie, États-Unis). Ici, un mâle produisant son cri de territorialité entouré de son harem. Ces éléphants de mer font partie des espèces chez qui les femelles vivent plus longtemps que les mâles.
© Isabelle CHARRIER / Neuro-PSI / CNRS Photothèque.

Dans 60 % des cas, les femelles vivent plus longtemps que les mâles: leur longévité (La longévité d'un être vivant est la durée de vie pour laquelle il est biologiquement programmé, dans des conditions idéales et en l'absence de maladie ou...) est en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer la...) supérieure de 18,6 % à celle des mâles (la différence n'est que de 7,8 % chez les humains). Est-ce parce que le taux de mortalité (La mortalité, ou taux de mortalité est le nombre de décès annuels rapporté au nombre d'habitants d’un territoire donné. Elle se distingue de la morbidité : nombre de malades annuels rapporté à la population.) augmente plus vite avec l'âge chez les mâles ? Pas nécessairement, d'après l'équipe scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur...): pour environ la moitié des populations étudiées, cette augmentation est même plus prononcée chez les femelles. Mais celles-ci conservent néanmoins à tous les âges de la vie (La vie est le nom donné :) un risque de mortalité plus faible que celui des mâles.

Bibliographie

Sex differences in adult lifespan and aging rates of mortality across wild mammals, Jean-François Lemaître, Victor Ronget, Morgane Tidière, Dominique Allainé, Vérane Berger (Un berger (une bergère) est une personne chargée de guider et de prendre soin des troupeaux de moutons (quand il n'y a pas de complément de nom, il s'agit toujours de...), Aurélie Cohas, Fernando Colchero, Dalia Conde, Michael Garratt, András Liker, Gabriel A. B. Marais (En géographie, un marais est un type de formation paysagère, au relief peu accidenté, où le sol est recouvert, en permanence ou par...), Alexander Scheuerlein, Tamás Székely, Jean-Michel Gaillard. PNAS, 23 mars 2020. DOI: 10.1073/pnas.1911999117.
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.046 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique