Des bulles de jeunes étoiles flamboyantes
Publié par Adrien le 08/02/2019 à 08:00
Source: ESO
Cette éblouissante région du Grand Nuage de Magellan (GNM) peuplée d'étoiles nouvellement formées a été acquise par l'instrument MUSE (Multi Unit Spectroscopic Explorer) installé sur le Very Large Telescope de l'ESO. La densité relativement faible de poussière au sein du GNM et la formidable acuité visuelle de MUSE ont permis de scruter cette région dans les moindres détails dans le domaine visible.


Cette région du Grand Nuage (Un nuage est une grande quantité de gouttelettes d’eau (ou de cristaux de glace) en suspension dans l’atmosphère. L’aspect...) de Magellan (GNM) étincelle de couleurs chatoyantes sur cette image acquise par l'instrument MUSE (Multi Unit Spectroscopic Explore) sur le Very Large Telescope (VLT) de l'ESO. La région, baptisée LHA 120-N 180 B - N 180 B pour faire court - constitue un type de nébuleuse (Une nébuleuse (du latin nebula, « nuage ») désigne, en astronomie, un objet céleste d’aspect diffus composé de gaz raréfié et/ou de poussières...) appelée région H II, et une abondante source de nouvelles étoiles.

Le GNM est une galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire et contenant parfois un trou noir supermassif en son centre.) satellite (Satellite peut faire référence à :) de la Voie Lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule)...), principalement visible depuis l'hémisphère sud (L'hémisphère sud ou hémisphère austral est la moitié du globe terrestre qui s'étend entre l'équateur et le pôle Sud. En astronomie, ce terme désigne la partie du ciel située au sud de l'équateur...). Distante de quelque 160 000 années lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge)....) seulement de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus...), elle est l'une de nos plus proches voisines. En outre, l'unique bras spiral de GNM nous faisant quasiment face, nous pouvons explorer des régions telle N180 B avec une relative facilité.

Les régions H II sont composées de nuages interstellaires d'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) ionisé - c'est à dire de noyaux d'atomes (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut diviser ») est la plus petite partie d'un corps simple...) d'hydrogène totalement dépourvus d'électrons. Ces régions sont de véritables cocons stellaires - les jeunes étoiles massives qui naissent en leur sein sont responsables de l'ionisation (L'ionisation est l'action qui consiste à enlever ou ajouter des charges à un atome ou une molécule. L'atome - ou la molécule - en perdant ou en gagnant des charges n'est plus neutre électriquement. Il...) du gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à occuper tout le...) environnant, et créent ces images spectaculaires. La forme particulière de N180 B résulte de la présence d'une gigantesque bulle d'hydrogène ionisé entourée de quatre bulles de dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur,...) inférieures.

Dans les profondeurs de ce nuage brillant, MUSE a détecté un jet issu d'une étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) naissante - un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est...) stellaire (Stellaria est un genre de plantes herbacées annuelles ou vivaces, les stellaires, de la famille des Caryophyllaceae. Il comprend près de 90 espèces réparties à travers le...) jeune et massif (Le mot massif peut être employé comme :) doté d'une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la...) 12 fois supérieure à celle de notre Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique,...). Le jet - baptisé Herbig-Haro 1177 ou HH 1177 pour faire court, figure dans le détail sur l'image annexe. C'est la toute première fois qu'un jet de ce type est observé en lumière visible (La lumière visible, appelée aussi spectre visible ou spectre optique est la partie du spectre électromagnétique qui est visible pour l'œil humain.) à l'extérieur de la Voie Lactée - généralement, ils sont obscurcis par leur environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...) poussiéreux. Toutefois, l'environnement relativement peu poussiéreux du GNM permet à HH 1177 d'être observé aux longueurs d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle transporte de...) visibles. S'étendant sur près de 33 années lumière, il est l'un des plus longs jets observés à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...).

HH 1177 nous conte les premiers instants de vie (La vie est le nom donné :) des étoiles. Le faisceau est très collimaté; il s'étend très peu à mesure qu'il se déplace. Les jets tels que celui-ci sont associés aux disques d'accrétion (L'accrétion désigne en astrophysique, en géologie et en météorologie l'accroissement par apport de matière.) de leur étoile. Ils nous renseignent sur le processus d'accrétion de la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La...) par les étoiles naissantes. Les astronomes ont découvert que les étoiles de faible masse, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme celles de masse élevée, lancent des jets collimatés tel HH 1177 au moyen de semblables processus - ce qui laisse à supposer que les étoiles massives se forment similairement à leurs homologues de faible masse.

MUSE a récemment bénéficié d'une importante mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou bien...) de ses fonctionnalités au travers de l'ajout d'une Installation d'Optique Adaptative (L'optique adaptative est une technique qui permet de corriger en temps réel les déformations évolutives et non-prédictives d'un front d'onde grâce à un...), le mode Champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) de Vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) Etendu qui a capté sa première lumière (L'expression première lumière désigne le moment où un télescope astronomique nouvellement installé reçoit et enregistre ses premiers photons venus du ciel. Les astronomes utilisent ce terme pour désigner...) en 2017. Une installation d'optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.) adaptative permet aux télescopes de l'ESO de compenser les effets de flou générés par l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) terrestre - et donc de générer des images d'étoiles parfaitement nettes et hautement résolues. Le récent ajout du Mode Champ Etroit a conféré à MUSE une vision presque aussi nette (Le terme Nette est un nom vernaculaire attribué en français à plusieurs espèces de canards reconnaissablent à leurs calottes. Le terme est un emprunt au grec ancien...) que celle du Télescope Spatial Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en orbite à environ 600 kilomètres d'altitude, il effectue un tour...) du consortium NASA/ESA - et donc le potentiel d'explorer l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) en des détails bien plus fins qu'auparavant.
Page générée en 0.326 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique