Adultes nés prématurément: attention à l'hypertension artérielle et au diabète

Publié par Adrien le 03/02/2020 à 08:00
Source: Université de Montréal
Une étude conduite au CHU Sainte-Justine et à l'Université de Montréal révèle un risque élevé d'hypertension artérielle et d'intolérance au glucose chez les adultes nés très prématurément. Les résultats de ces travaux sont présentés dans le journal Hypertension.


Une étude révèle un risque élevé d'hypertension artérielle et d'intolérance au glucose (Le glucose est un aldohexose, principal représentant des oses (sucres). Par convention, il est symbolisé par Glc. Il est directement assimilable par l'organisme.) chez les adultes nés très prématurément.
Crédit: Getty

Chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), au Canada, huit pour cent des naissances surviennent avant terme (≤ 37 semaines de gestation) et un pour cent des naissances sont considérées comme très prématurées (≤ 29 semaines de gestation). Grâce aux progrès de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement...), la grande majorité des nouveau-nés prématurés survivent et sont en bonne santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.). Cependant, une fois à l'âge adulte, ils présentent un risque accru de maladies cardiovasculaires, mais les mécanismes sous-jacents restent inconnus.

"Dans la population générale, les facteurs de risque cardiovasculaire tels que l'inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure, allergie…), le stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme...) oxydatif et l'obésité (L'obésité est l'état d'une personne, ou d'un animal, souffrant d'une hypertrophie de la masse adipeuse, qui se traduit par un excès de poids, réparti de façon généralisée dans les...) sont associés à l'hypertension artérielle et à l'intolérance au glucose. Toutefois, nous ne sommes pas en mesure de déterminer si c'est également le cas chez les individus nés prématurément", indique la Dre Thuy Mai Luu, pédiatre au CHU Sainte-Justine.

La cohorte HAPI

Afin de répondre à cette question, l'équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) a mis en place le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) HAPI (Health of Adults Born Preterm Investigation), qui vise à étudier la santé globale des adultes nés avant terme en désignant des signes précurseurs de maladies chroniques (comme l'hypertension artérielle, le diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes (polyurie). Le mot « diabète » vient du grec ancien dia-baïno, qui signifie « passer au travers »...), l'ostéoporose (L'ostéoporose est une maladie caractérisée par une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à...) ou la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) pulmonaire (Les pulmonaires sont des plantes de la famille des Boraginacées appartenant au genre Pulmonaria. Elles doivent leur nom au fait que, selon les Romains, leur racine était censée...) chronique) pour traduire les nouveaux savoirs en protocoles de suivi et de traitement mieux adaptés à cette population.

Une multitude de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) cliniques et biologiques approfondies ont été recueillies auprès des participants de la cohorte HAPI. Des 200 adultes qui la constituent, près de la moitié sont nés avant 29 semaines de gestation (La gestation est un état fonctionnel particulier propre à la femelle de vivipare qui porte son ou ses petits dans son utérus, entre la nidation...) et les autres sont nés à terme (groupe témoin).

Les données ont été analysées par le Dr Adrien Flahault, premier auteur de l'étude. "Avec ces résultats, nous avons démontré l'existence d'un risque élevé d'hypertension artérielle et d'intolérance au glucose chez les adultes nés très prématurément, souligne-t-il. Toutefois, ces maladies ne semblaient pas nécessairement interreliées ou associées à l'obésité, contrairement à ce qu'on observe chez les adultes nés à terme. De plus, les niveaux d'inflammation et de stress oxydatif étaient comparables dans les deux groupes."

Effectivement, les résultats révèlent que les prématurés ont de 2 à 3 fois plus de risques de souffrir d'hypertension à l'âge adulte que ceux nés à terme. Ils ont aussi 2 fois plus de risques d'être intolérants au glucose et 3,5 fois plus de risques d'avoir des problèmes pulmonaires.

"Les mécanismes conduisant à l'hypertension et à l'intolérance au glucose chez les individus nés prématurément diffèrent sans doute de ceux habituellement observés chez les sujets nés à terme. Il est donc important que les médecins de famille et spécialistes soient informés du risque plus élevé que les personnes nées prématurément développent des problèmes de santé cardiovasculaire, même si celles-ci ne présentent pas de facteurs de risque classiques comme l'obésité afin d'intégrer dans l'examen de routine une surveillance accrue de l'hypertension artérielle et du diabète, conclut la Dre Anne Monique Nuyt, néonatologiste au CHU Sainte-Justine. Cette approche pourrait permettre d'améliorer la trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.) de ces personnes."
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.764 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique